Rhéa : la déesse mère de la mythologie grecque

Si vous y réfléchissez vraiment, vous pourriez conclure que le processus de la naissance est quelque chose de vraiment divin.

Après tout, pourquoi ne le serait-il pas ?

Comme vous l'avez peut-être deviné, cet acte de création minutieux n'est pas gratuit comme la charité. Après 40 semaines d'attente vient la date où l'enfant doit enfin faire sa grande entrée dans le monde. Après presque 6 heures de travail, il prend enfin son premier souffle et pousse les cris de la vie.



C'est l'un des moments les plus précieux de la vie. Pour une mère, il n'y a pas de plus grande joie que de voir sa propre création naître. Soudain, toute la douleur ressentie au cours de ces 40 semaines d'efforts douloureux en vaut la peine.

Une telle expérience distinctive doit être naturellement préservée au sein d'une personnalité également distincte. Dans la mythologie grecque, c'était la déesse Rhéa, mère des dieux, et l'originalTitande la fertilité féminine et de l'accouchement.

Sinon, vous pourriez la connaître comme la déesse qui a donné naissance à Zeus .

Table des matières


Qui est la déesse Rhéa ?

Avouons-le, la mythologie grecque devient souvent confuse. Avec les nouveaux dieux (olympiens) ayant une libido élevée et une envie d'embrouiller les choses à travers un arbre généalogique complexe, il n'est pas facile à saisir pour les nouveaux arrivants qui essaient de se mouiller les pieds dans le monde grec mythique.

Cela étant dit, Rhea n'est pas l'une des Douze dieux olympiens . En fait, elle est la mère de tous, d'où son titre de mère des dieux. Chaque célèbreDieu grecvous connaissez probablement dans le panthéon grec : Zeus, Enfers , Poséidon , et Héra , parmi tant d'autres, doivent leur existence à Rhéa.

La déesse Rhéa appartenait à une séquence de dieux et de déesses connus sous le nom de Titans. Ils ont précédé les Olympiens en tant qu'anciens dirigeants du monde grec. Cependant, on peut dire que les Titans ont été oubliés de manière chronique au fil du temps en raison du surplus de mythes entourant les Olympiens et de leur impact sur la mythologie grecque.

Rhéa était une déesse Titan, et son influence sur le panthéon grec ne peut passer inaperçue. Le fait que Rhéa ait donné naissance à Zeus parle de lui-même. Elle est, littéralement, responsable de donner naissance au dieu qui régnait sur la Grèce antique, les êtres humains comme les dieux et les déesses.

Que signifie le nom de Rhea ?

En tant que déesse de l'accouchement et de la guérison, Rhea a rendu justice à son titre. En fait, son nom vient du mot grec couler (prononcé comme rhéo), qui signifie flux. Maintenant, ce flux pourrait être lié à beaucoup de choses, des rivières, de la lave, de la pluie, etc. Cependant, l'homonyme de Rhea était bien plus profond que n'importe lequel d'entre eux.

Vous voyez, parce qu'elle est la déesse de l'accouchement, le 'flux' serait simplement venu du source de vie . Cela rend hommage au lait maternel, un liquide qui a soutenu l'existence des nourrissons. Le lait est la première chose que les bébés sont nourris par la bouche, et la surveillance de Rhea sur cet acte a renforcé sa position de déesse maternelle.

Il y a quelques autres choses auxquelles ce 'flux' et son homonyme pourraient également être liés.

La menstruation était encore un autre sujet fascinant pour les philosophes grecs anciens tels qu'Aristote, comme décrit de manière superstitieuse dans l'un de ses les textes . Contrairement à certaines régions de la modernité, la menstruation n'était pas vraiment un tabou. En fait, il a fait l'objet de nombreuses études et a souvent été lié au fait d'être la roue dentée des dieux et des déesses.

Par conséquent, le flux de sang des menstruations est également quelque chose qui remonte à Rhea.

Enfin, son nom pourrait aussi provenir simplement de l'idée de souffle, de l'inspiration constante et de l'expiration de l'air. L'air étant abondant, il est toujours vital pour le corps humain d'assurer un flux constant. En raison de ses attributs de guérison et de ses caractéristiques vitales, les pouvoirs divins de vitalité apaisante de Rhéa s'étendaient de très loin sur les mythes grecs de Titan.

Le goutte-à-goutte céleste de Rhea et comment elle a été représentée

La Mère des dieux avait, en fait, un peu de fanfaronnade.

Après tout, ce n'est pas tous les jours qu'une déesse est flanquée de lions.

C'est exact, Rhea était souvent représentée dans les sculptures comme ayant deux lions monstrueusement grands à ses côtés, la protégeant du danger. Leur but était aussi de tirer un char divin sur lequel elle s'assit gracieusement.

Parlez d'avoir un bon Uber.

Elle portait également une couronne en forme de tourelle représentant une citadelle défensive ou une ville enveloppée de murailles. Parallèlement à cela, elle portait également un sceptre qui fléchissait son statut de reine Titan.

Elle a été décrite comme étant similaire à Cybèle (plus sur elle plus tard) en raison de la même personnalité que ces deux divinités semblaient abriter de la même manière.

Cybèle et Rhéa

Si vous voyez une similitude frappante entre Rhea et Cybèle, la déesse mère phrygienne anatolienne hébergeant la même prouesse, alors félicitations! Vous avez un grand œil.

Cybele est en fait similaire à Rhea à bien des égards, et cela inclut sa représentation ainsi que le culte. En fait, les gens adoraient Rhéa de la même manière que Cybèle était honorée. Les Romains l'ont identifiée comme Magna Mater, qui se traduit par Grande Mère.

Les érudits modernes considèrent Cybèle comme Rhéa car ils avaient solidifié leurs positions en tant que figures maternelles exactes dans la mythologie antique.

Rencontrez la famille de Rhea

Après la création (nous garderons toute l'histoire pour un autre jour), Gaïa, la Terre Mère elle-même , est sorti du néant. Elle était l'une des divinités primordiales précédant les Titans qui étaient les personnifications d'attributs métaphysiques tels que l'amour, la lumière, la mort et le chaos. C'était une bouchée.

Après que Gaia ait créé Uranus, le dieu du ciel, il est devenu son mari. Les relations incestueuses ont toujours été une caractéristique distinctive de la mythologie grecque, alors ne soyez pas trop surpris.

Alors qu'Uranus et Gaïa se sont unis dans le mariage, ils ont commencé à produire leur progéniture les douze Titans. La Mère des dieux, Rhea, était l'une d'entre elles et c'est ainsi qu'elle a mis le pied dans l'existence.

Sûr de dire que Rhea avait des problèmes de papa parce qu'Uranus s'est avéré être une blague absolue d'un père. Pour faire court, Uranus détestait ses enfants, les Cyclopes et les Hécatonchires, ce qui l'a amené à les bannir dans le Tartare, un abîme sans fin de torture éternelle. Vous ne voulez pas lire la dernière phrase deux fois.

Gaia, en tant que mère, détestait cela, et elle a fait appel aux Titans pour l'aider à renverser Uranus. Lorsque tous les autres Titans (y compris Rhea) ont eu peur de l'acte, un sauveur apparemment de dernière minute est venu.

Entrez Cronos, le plus jeune des Titans.

Cronos a réussi à attraper les organes génitaux de son père pendant son sommeil et à les couper avec une faucille. Cette castration soudaine d'Uranus était si cruelle que son sort a été laissé à de simples spéculations dans la mythologie grecque ultérieure.

Après cet incident, Cronus s'est couronné dieu suprême et roi des titans, épousant Rhéa et la couronnant reine.

Quelle fin heureuse pour une nouvelle famille heureuse, n'est-ce pas ?

Mauvais.

Rhéa et Cronos

Peu de temps après que Cronos ait séparé la virilité d'Uranus de son godbod, Rhea l'a épousé (ou plus comme Cronos l'a forcée à le faire) et a commencé ce qu'on appelait l'âge d'or de la mythologie grecque.

Aussi grandiose que cela puisse paraître, cela a en fait sonné le glas de tous les enfants de Rhea, les Olympiens. Vous voyez, longtemps après que Cronos ait séparé les précieuses perles d'Uranus, il a commencé à devenir plus fou que jamais.

Cela aurait pu être lui redoutant l'avenir où l'un de ses propres enfants le renverserait bientôt (tout comme il l'avait fait pour son père) qui l'a conduit sur cette voie de la folie.

Avec la faim dans les yeux, Cronos se tourna vers Rhéa et les enfants dans son ventre. Il était prêt à tout pour empêcher un avenir où sa progéniture le détrônerait en tant que roi suprême des Titans.

Cronos fait l'impensable

A l'époque, Rhea était enceinte de hestia . Elle a été la première à faire l'objet du complot déchirant de Cronus consistant à dévorer ses enfants entiers pour empêcher l'avenir qui l'empêchait de dormir la nuit.

Ceci est célèbre mentionné dans Théogonie d'Hésiode , où il écrit que Rhéa enfanta à Cronos de splendides et beaux enfants mais fut avalée par Cronos. Ces enfants divins étaient les suivants : Hestia, Déméter , Héra, Hadès et Poséidon, le grec dieu de la mer .

Si vous savez bien compter, vous remarquerez peut-être qu'il nous manque le plus important de ses enfants : Zeus. Vous voyez, c'est de là que vient la plus grande partie de la signification mythologique de Rhea. L'histoire de Rhea et Zeus est l'une des séquences les plus percutantes de la mythologie grecque, et nous la couvrirons dans cet article sous peu.

Alors que Cronos dévorait ses enfants entiers, Rhea ne l'a pas pris à la légère. Ses cris pour les bébés avalés sont passés inaperçus par le Mad Titan, qui se souciait plus de sa place au tribunal que de la vie de sa progéniture.

Un chagrin incessant s'empara de Rhea alors que ses enfants étaient dépouillés de ses seins et dans les entrailles d'une bête qu'elle méprisait maintenant pour appeler son propre roi.

À ce moment-là, Rhea était enceinte de Zeus et il était hors de question qu'elle le laisse devenir le dîner de Cronos.

Pas cette fois.

Rhea regarde vers les cieux.

Les larmes aux yeux, Rhea se tourna vers la terre et les étoiles pour obtenir de l'aide. Ses appels ont été répondus par nul autre que sa propre mère, Gaia, et la voix obsédante d'Uranus.

Dans la Théogonie d'Hésiode, il est à nouveau mentionné que Rhéa a conçu un plan avec la Terre et les Cieux étoilés (Gaïa et Uranus, respectivement) pour cacher Zeus aux yeux de Cronos. De plus, ils ont même décidé d'aller plus loin et de renverser le Titan fou.

Bien qu'Hésiode n'ait pas explicitement mentionné comment Uranus est soudainement passé d'une blague de père à une sage apparition, lui et Gaïa ont facilement offert leur aide à Rhéa. Leur plan consistait à transporter Rhea en Crète, gouvernée par Roi Minos , et lui permettant de donner naissance à Zeus loin de la montre de Cronos.

Rhea a suivi cette ligne de conduite. Quand vint le moment pour elle de délivrer Zeus, elle se rendit en Crète et fut chaleureusement accueillie par ses habitants. Ils ont pris les dispositions nécessaires pour que Rhéa donne naissance à Zeus et ont pris grand soin de la déesse Titan pendant ce temps.

Le roi arrive entre les mains de Rhéa.

Enveloppée par une formation de Kourètes et de Dactyles (tous deux habitant la Crète à l'époque), Rhéa a donné naissance à un enfant Zeus. Les mythes grecs décrivent souvent le temps du travail sous surveillance constante par les Kourètes et les Dactyles. En fait, ils sont allés jusqu'à secouer leurs lances contre leurs boucliers pour émettre les cris de Zeus afin qu'ils n'atteignent pas les oreilles de Cronos.

Devenue Mère Rhéa, elle a confié l'accouchement de Zeus à Gaïa. Une fois que cela a été fait, c'est Gaïa qui l'a emmené dans une grotte éloignée du mont Égée. Ici, Mère Terre cachait Zeus loin de la montre de Cronos.

Quoi qu'il en soit, Zeus était encore plus sécurisé par la protection gracieuse des Kourètes, des Dactyles et des Nymphes du Mont Ida que Gaia avait confiés pour une sécurité supplémentaire.

Là, le grand Zeus gisait, embrassé par l'hospitalité de la grotte de Rhéa et des serviteurs mythiques qui avaient juré sa sécurité. On dit aussi que Rhéa envoya un chien d'or pour garder la chèvre (Amalthée) qui fournirait le lait pour la nourriture de Zeus dans la grotte sacrée.

Après l'accouchement de Rhéa, elle quitta le mont Ida (sans Zeus) pour répondre à Cronos car le fou attendait que son dîner soit servi, un festin frais et chaud de son propre enfant.

Rhea prit une profonde inspiration et entra dans sa cour.

Rhéa trompe Cronos

Après que la déesse Rhéa soit entrée dans le regard de Cronos, il l'attendait avec impatience pour sortir la collation de son ventre.

Or, c'est là que converge toute la mythologie grecque. Ce moment unique est l'endroit où tout cela mène magnifiquement. C'est là que Rhea fait l'impensable et tente de tromper le roi des Titans.

Le courage de cette femme déborde littéralement jusqu'au cou.

Au lieu de remettre Zeus (que Rhéa vient de mettre au monde), elle lui tendit une pierre enveloppée de langes à son mari, Cronos. Vous ne croirez pas ce qui se passera ensuite. Le Mad Titan tombe amoureux et avale la pierre entière, pensant que c'est en fait son fils Zeus.

Ce faisant, la déesse Rhéa a sauvé Zeus de la pourriture dans les entrailles de son propre père.
Un regard plus approfondi sur la tromperie de Rhea envers Cronos

Ce moment est l'un des plus grands de la mythologie grecque car il montre comment le seul choix d'une mère courageuse peut changer tout le cours des événements à venir. Rhea possédant l'esprit et, surtout, la ténacité à défier son mari montre la force durable des mères.

C'est un parfait exemple de leur volonté de briser tout obstacle sur leur chemin pour sauver leurs enfants des menaces extérieures. Rhea gère cela parfaitement, et sa ruse réussie contre le dieu le plus puissant de l'époque a été saluée dans de nombreuses communautés qui se plongent dans la culture grecque antique.

Concernant Cronos avalant la pierre, Hésiode écrit :

Au fils puissant du ciel (Cronos), le premier roi des dieux, elle (la déesse Rhéa) a donné une grande pierre enveloppée de langes. Puis il la prit dans ses mains et la fourra dans son ventre : misérable ! Il ne savait pas dans son cœur qu'à la place de la pierre, son fils (Zeus) était resté, invaincu et tranquille.

Cela dit essentiellement comment Rhea a rickrollé Cronos avec une pierre et Zeus se détendait sur l'île sans aucun souci.

Rhéa et la titanomachie

Après ce point, le rôle de la déesse Titan dans les archives continue de décliner. Après que Rhéa ait donné naissance à Zeus, le récit de la mythologie grecque centralise les dieux olympiens et comment ils ont été libérés du ventre de Cronos par Zeus lui-même.

L'ascension de Zeus au sommet du trône aux côtés de Rhéa et de ses autres frères et sœurs est marquée dans les mythes comme la période connue sous le nom de Titanomachie. C'était la guerre entre les Titans et les Olympiens.

Alors que Zeus grandissait lentement sur le mont Ida pour devenir le gros morceau d'un homme que nous connaissons, il décida qu'il était temps de servir son père le dernier souper : un repas chaud pour être détrôné avec force en tant que roi suprême. Rhea, bien sûr, était là depuis le début. En fait, elle anticipait en fait l'arrivée de son fils car cela accorderait la liberté à tous ses enfants en décomposition à l'intérieur de Cronos.

Puis, le moment était enfin venu.

Zeus revient pour se venger

Avec un peu d'aide de Gaia une fois de plus, Rhea a acquis Zeus, un poison qui obligerait Cronos à arracher les divinités olympiennes dans l'ordre inverse. Une fois que Zeus a intelligemment réussi à effectuer cette manœuvre, tous ses frères et sœurs sont sortis de la bouche sale de Cronos.

On ne peut qu'imaginer le regard sur le visage de Rhea lorsqu'elle a vu que tous ses enfants autrefois en bas âge étaient devenus adultes au cours de leur aventure dans les cavernes de Cronus.

C'était l'heure de la vengeance.

Ainsi commença la Titanomachie. Cela a duré 10 longues années alors que la jeune génération d'Olympiens se battait contre les Titans d'autrefois. Rhea a eu le privilège de s'asseoir à l'écart pour regarder fièrement ses enfants rétablir l'ordre divin sur le plan de l'existence.

Après la conclusion de la Titanomachie, les Olympiens et leurs alliés ont remporté une victoire décisive. Cela a conduit au contrôle du cosmos par les enfants de Rhea, remplaçant tous les Titans qui existaient autrefois.

Et Cronos ?

Disons simplement qu'il a finalement retrouvé son père, Uranus. Chut.

Temps pour le changement

Longtemps après la fin de la Titanomachie, Rhéa et ses enfants sont retournés à leurs nouvelles positions de s'occuper du cosmos. Cela étant dit, de nombreux changements ont effectivement été mis en œuvre en raison des nouveaux dieux grecs.

Pour commencer, chaque Titan qui occupait son poste précédent était désormais remplacé par des Olympiens. Les enfants de Rhea ont pris le relais dans leur sillage. Ils ont établi le contrôle de chaque dominion dans lequel ils avaient une expertise tout en se basant sur le mont Olympe.

Hestia est devenue la déesse grecque de la maison et du foyer, et Demeter était la déesse de la récolte et de l'agriculture. Héra a repris le poste de sa mère et est devenue la nouvelle déesse grecque de l'accouchement et de la fertilité.

Quant aux fils de Rhéa, Hadès s'est transformé en dieu des enfers et Poséidon est devenu le dieu des mers. Enfin, Zeus s'est imposé comme le roi suprême de toutes les autres divinités et le dieu de tous les hommes.

Ayant reçu un coup de foudre des Cyclopes lors de la Titanomachie, Zeus a fléchi son symbole emblématique à travers la Grèce antique alors qu'il rendait justice aux côtés des dieux immortels.

Paix pour Rhéa

Pour Rhea, il n'y a probablement pas de meilleure fin. Alors que les archives de ce Titan maternel continuaient de diminuer dans les vastes parchemins de la mythologie, elle a été mentionnée dans de nombreux endroits malgré tout. Le plus important d'entre eux était les hymnes homériques.

Dans les hymnes homériques, il est mentionné que Rhea a convaincu une Déméter déprimée de rencontrer les autres Olympiens lorsque Hadès a arraché sa fille Perséphone. On dit également qu'elle s'est occupée de Dionysos lorsqu'il a été frappé de folie.

Elle a continué à aider les Olympiens alors que toutes ses histoires se dissolvaient lentement dans l'histoire.

Une fin délicieuse.

Rhea dans la culture moderne

Bien qu'elle ne soit pas souvent mentionnée, Rhea était une grande partie de la populaire franchise de jeux vidéo God of War. Son histoire a été révélée aux jeunes générations grâce à une cinématique bien conçue dans God of War 2.

Nous vous recommandons de vous préparer à la taille de Cronus dans cette cinématique.

Conclusion

Être la mère des divinités qui règnent sur le cosmos n'est pas une mince affaire. Tromper le Roi Suprême et oser le défier n'est pas non plus une mince affaire. Rhea l'a fait malgré tout, tout cela pour assurer la continuité de son propre enfant.

Tout ce que Rhea a fait est une belle métaphore pour les mères du monde entier. Quoi qu'il arrive, l'attache d'une mère à son enfant est un lien incassable par toute menace extérieure.

Surmontant toutes les difficultés avec intelligence et courage, Rhéa est une véritable légende grecque. Son histoire met en valeur l'endurance et témoigne du fait que chaque mère travaille sans relâche pour ses enfants.

La bataille des Thermopyles : 300 Spartiates contre le monde

La bataille des Thermopyles a eu lieu entre 300 Spartiates et l'Empire perse en 480 avant notre ère. Lisez la chronologie, les dates et les événements ici.

L'histoire des vélos

Du vélocipède au vélo électrique, le vélo a évolué pour étancher la soif d'aventure et de sport de l'humanité. Apprenez l'histoire de cet engin à deux roues.

Cronos : le roi des Titans

Père de Zeus et tyran mangeur de bébés, Cronos est un personnage clé de la mythologie grecque. Apprenez son rôle dans les nombreux mythes grecs célèbres connus aujourd'hui.

Bataille de la mer de Corail

La bataille de la mer de Corail a marqué le moment où la Seconde Guerre mondiale est véritablement devenue une guerre mondiale. Obtenez les dates complètes, la chronologie et la répartition des événements.

Dieux et déesses de la guerre antique : 8 dieux de la guerre du monde entier

Au cours des nombreuses guerres de l'humanité, les gens se tournent souvent vers les dieux de la guerre pour justifier les conflits et demander de l'aide. Découvrez les anciens dieux de la guerre du monde entier