Le chausson de pointe, une histoire

La Pointe Shoe est synonyme de ballet et de ballerine dans le monde entier. Bien que nous puissions les considérer comme allant de soi comme ayant toujours fait partie de la longue histoire du ballet, le chausson de pointe a lui-même traversé une histoire très longue et intéressante. Vous serez peut-être surpris d'apprendre que l'art du ballet a été créé 200 ans avant le développement des chaussons de pointe et que les danseurs se sont levés sur la pointe des pieds pour danser.

L'Académie Royale de Danse, Académie Royale de Danse, a été la première institution de danse à être fondée dans le monde occidental. Il a été créé en France en 1661 en tant qu'institution de théâtre, de danse et d'opéra par le roi de France, Louis XIV. Vingt ans après sa fondation, les premières productions officielles du Ballet sont montées sur scène.

Cette académie a placé le ballet dans les arts créatifs et l'a distingué comme sa propre forme de danse et de performance. Alors que le ballet avait été pratiqué en Europe avant cette époque, son lieu de naissance officiel en France a cimenté le français comme langue internationale du ballet. Les cours de ballet du monde entier sont toujours dirigés et exécutés en français.



Des chaussons de ballet à talons ?

Les premières chaussures de ballet portées par les danseurs de la Royal Academy of Dance étaient des pantoufles à talons. Ces chaussures étaient assez difficiles à porter et interdisaient tout saut et beaucoup de mouvements techniques. La pantoufle à talon n'est pas restée très longtemps. Personne ne sait exactement quand le talon est tombé et les ballerines portaient des chaussures sans talon, mais l'abandon du talon signifiait que les danseurs pouvaient faire bien plus que jamais. On dit que Marie Camargo du Ballet de l'Opéra de Paris a peut-être été la première danseuse à retirer les talons des pantoufles.

Les nouvelles pantoufles à fond plat se sont rapidement répandues dans la communauté du ballet alors que les danseurs étaient libérés par l'abandon du talon. Les nouvelles pantoufles à fond plat portées au XVIIIe siècle ressemblent beaucoup aux demi-pointes de répétition et d'apprentissage portées par les jeunes ballerines dans les cours d'aujourd'hui. Ils étaient fixés aux pieds avec des rubans autour de la cheville et étaient plissés sous les orteils pour un meilleur ajustement. Les nouvelles pantoufles permettaient une extension complète et permettaient au danseur d'utiliser tout le pied.

Danser sur La pointe des pieds

Les premiers danseurs à se lever sur la pointe des pieds l'ont fait grâce à une invention de Charles Didelot en 1795. Sa machine volante a soulevé les danseurs vers le haut, leur permettant de se tenir sur la pointe des pieds avant de quitter le sol. Cette légèreté et cette qualité éthérée ont été si bien accueillies par le public et, par conséquent, les chorégraphes ont commencé à chercher des moyens d'incorporer plus de pointes dans leurs pièces.

Au fur et à mesure que la danse progressait au XIXe siècle, l'accent mis sur les compétences techniques augmentait, tout comme le désir de danser. en pointe sans l'aide de fils. Marie Taglioni est souvent reconnue comme étant la première à danser sur pointes mais comme beaucoup de choses dans l'histoire des débuts du ballet, personne ne le sait avec certitude.

En 1832, lorsque Marie Taglioni a dansé pour la première fois l'intégralité de La Sylphide en pointe, ses chaussures n'étaient rien de plus que des pantoufles de satin modifiées, les semelles étaient en cuir et les côtés et les orteils étaient reprisés pour aider les chaussures à conserver leur forme. Parce que les chaussures de cette période n'offraient aucun soutien, les danseurs rembourraient leurs orteils pour plus de confort et comptaient sur la force de leurs pieds et de leurs chevilles pour se soutenir.

Danseurs prenant soin de leurs pieds

La prochaine forme substantiellement différente de chausson de pointe est apparue en Italie à la fin du 18ème siècle avec une zone d'orteil modifiée qui était le début de ce que nous appelons maintenant la zone des orteils. Des danseuses comme Pierina Legnani portaient des chaussures avec une plate-forme solide et plate à l'avant de la chaussure, plutôt que le bout plus pointu des modèles précédents.

L'école italienne pouvait désormais pousser la technique jusqu'à ses limites afin de réaliser des prouesses virtuoses éblouissantes. Ces zones d'orteils plus robustes étaient l'arme secrète d'une ballerine, un secret commercial bien gardé, pour effectuer plusieurs pirouettes : le repérage.

Ces chaussures ont ensuite inclus une boîte - faite de couches de tissu - pour contenir les orteils, et une semelle plus rigide et plus solide. Ils étaient construits sans clous et les semelles n'étaient raidies qu'aux orteils, ce qui les rendait presque silencieux. Au fur et à mesure que la Pointe Shoe se développait, le Ballet lui-même se développait également. Comme les chaussures permettaient aux danseurs de faire de plus en plus, les danseurs ont commencé à vouloir plus de leurs chaussures.

La naissance de la pointe moderne est souvent attribuée à la ballerine russe du début du XXe siècle, Anna Pavlova, qui était l'une des danseuses les plus célèbres et les plus influentes de son temps. Pavlova avait des cous-de-pied particulièrement hauts et arqués, ce qui la rendait vulnérable aux blessures lorsqu'elle dansait sur pointe. Elle avait également des pieds fins et effilés, ce qui entraînait une pression excessive sur ses gros orteils. Pour compenser cela, elle a inséré des semelles en cuir renforcé dans ses chaussures pour un soutien supplémentaire et a aplati et durci la zone des orteils pour former une boîte.

Les pantoufles souples utilisées par ces ballerines étaient très différentes des chaussures à bout bloqué qui sont finalement apparues dans leur première forme dans les années 1880. (Auparavant, les danseurs passaient également beaucoup moins de temps sur les pointes que les ballerines ne le font aujourd'hui.)

Les danseurs de ballet du début de ce siècle portaient également des chaussures qui sembleraient incroyablement douces aujourd'hui. Tamara Karsavina danserait avec des chaussures en peau de chèvre suisse, tandis que la ballerine Pierozi ne porterait que du cuir marocain. Il était fondamental pour le développement de la technique de ballet que les pointes soient renforcées et plus solides pour supporter des équilibres plus longs et des pirouettes difficiles.

Aujourd'hui, la plupart des chaussures à bout sont constituées de couches de satin raidies avec de la colle, avec une semelle étroite souvent en cuir.

La vie d'un chausson de pointe

Selon l'expérience et les compétences des danseurs de ballet, une paire de pointes peut durer entre 2 et 12 heures de danse. Si une danseuse assiste à un cours de chaussons de pointe d'une heure par semaine, ses chaussons de pointe dureront environ trois mois. Pour une danseuse professionnelle, ses chaussures dureront beaucoup moins longtemps. Une ballerine professionnelle peut parcourir 100 et 120 pointes en une seule année de danse. Certaines chaussures de pointe ne dureront qu'une seule performance dans un rôle lourd où les chaussures sont travaillées dur. Les compagnies de ballet emploient souvent des fabricants et des ajusteurs de chaussures de pointe professionnels pour travailler au sein de l'entreprise, produisant et achetant plus de 8 000 chaussures au cours de l'année de danse.

Même un rôle de ballet différent exige des forces et une flexibilité différentes dans leurs chaussures. Pour le rôle techniquement et physiquement exigeant du Cygne noir dans Le Lac des cygnes, une chaussure solide avec beaucoup de soutien est requise, alors que le rôle du sylphe dans La Sylphide a plus de sauts et moins de pirouettes, donc une chaussure légère et douce est nécessaire. . CNN

Développement et avenir du chausson de pointe

Le chausson de pointe est resté pratiquement inchangé au cours des 200 dernières années. Des développements et des changements récents ont commencé à apparaître au sein des entreprises qui produisent des vêtements de ballet tels que Nike en collaboration avec Bloch Dance Wear ont conçu ces chaussures appelées Arc Angel par Guercy Eugene. Ces chaussures sont nées d'un besoin de protéger et d'améliorer le soutien de l'atout très important de Ballerina - leurs pieds !

Dieux et déesses serpents : 19 divinités serpents du monde entier

Corps of Discovery : Chronologie et itinéraire de l'expédition Lewis et Clark

L'expédition Lewis et Clark est partie avec leur Corps of Discovery et sans chronologie définie sur un itinéraire de sentier inconnu dans une terre inexplorée. C'est leur histoire.

Athènes contre Sparte : l'histoire de la guerre du Péloponnèse

La guerre du Péloponnèse était une ancienne guerre grecque menée de 431 à 404 avant notre ère par la Ligue de Délos dirigée par Athènes contre la Ligue du Péloponnèse dirigée par Sparte.

Les satrapes de l'ancienne Perse : une histoire complète

L'Empire perse a dominé une grande partie de l'ère antique en utilisant des satrapes. Apprenez ce qu'ils étaient et comment les Perses les ont utilisés pour construire un empire.

Bataille de la mer de Corail

La bataille de la mer de Corail a marqué le moment où la Seconde Guerre mondiale est véritablement devenue une guerre mondiale. Obtenez les dates complètes, la chronologie et la répartition des événements.