La Perse antique : de l'empire achéménide à l'histoire de l'Iran

L'Iran est le 18ème pays le plus peuplé du monde, et c'est un acteur majeur de la politique au Moyen-Orient et dans le monde. Cependant, la plupart des mentions de l'Iran dans les nouvelles se concentrent sur certains des nombreux problèmes auxquels le pays est confronté, tels que son programme nucléaire controversé, son gouvernement non démocratique et sa dure division entre les sexes.

Mais l'Iran, ou la Perse, comme on l'appelait jusqu'en 1935, était autrefois le deuxième plus grand empire sur Terre, dans la seconde moitié du VIe siècle avant notre ère, sa puissance s'était étendue de la vallée de l'Indus au nord de la Grèce et de l'Asie centrale à L'Égypte, et elle a joué un rôle important dans le monde depuis l'Antiquité.

L'histoire de l'Iran commence avec l'empire achéménide, qui a commencé au 6ème siècle avant notre ère (vers 550) et a duré jusqu'à ce qu'Alexandre le Grand fasse défiler ses armées à travers la Perse en 330 avant notre ère. Cependant, après la chute de ce grand empire, la Perse est restée une puissance régionale et mondiale forte, en grande partie en raison de sa position stratégique le long des routes commerciales reliant l'Europe et l'Asie.



Pour cette raison, l'Iran occupe toujours une position influente sur la scène mondiale, en particulier au Moyen-Orient. Mais pour vraiment comprendre ce pays, il est important de se pencher d'abord sur son rôle dans le monde antique. Cette revue de l'histoire persane commence par localiser la Perse sur une carte et discuter des origines du peuple persan, puis elle met en lumière certains des développements clés de l'histoire persane, ainsi que son rôle dans la formation du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui.

Table des matières

Où est la Perse ?

La Perse était l'ancien nom du territoire que nous reconnaissons maintenant comme étant la nation moderne de l'Iran. Il est situé juste à l'est du golfe Persique, sur un morceau de terre connu sous le nom de plateau iranien.

La première capitale persane, Pasargades, qui a été fondée au 7ème siècle avant notre ère, est située dans la région moderne de Fars, qui se trouve dans la partie sud de l'Iran d'aujourd'hui. La Perse fait donc référence à la zone entourant immédiatement Pasargades.

D'autres villes, telles que Persépolis (ancienne capitale de l'Iran) et Suse, d'autres capitales perses, ont été fondées plus tard et sont devenues d'importants centres politiques et culturels en Perse. Ces trois villes sont marquées sur la carte ci-dessous par des étoiles rouges, en commençant par Suse au nord, puis Persépolis, puis Pasargades.

Cependant, pendant les temps anciens, la Perse aurait inclus presque toute la Mésopotamie, ainsi que des parties de l'Égypte, de la Turquie, de la Grèce, de l'Arménie, du Turkménistan et de l'Afghanistan modernes, entre autres. La carte ci-dessous montre l'étendue de l'Empire perse à son apogée, ainsi que le territoire entourant la capitale qui était la Perse d'origine.

L'empire Perse

Crédit d'image

Peuple persan

Les Perses sont un sous-groupe des Iraniens, qui est un groupe ethnolinguistique utilisé pour décrire un large éventail de personnes différentes qui parlaient toutes une variante de la langue iranienne. Les Iraniens ont commencé à vivre dans la région qui est aujourd'hui l'Iran très probablement au 10ème siècle avant notre ère, et on pense qu'ils étaient les descendants de certains groupes aryens vivant dans le nord de l'Europe.

La langue iranienne fait partie du groupe linguistique indo-européen, qui relie diverses langues telles que l'hindi, l'espagnol, l'allemand, le français, le pendjab et bien d'autres.

Aujourd'hui, nous comprenons que les Perses sont ceux qui parlent le persan, souvent appelé farsi, et/ou qui s'identifient au mode de vie persan. Plus de la moitié de la population de l'Iran est persane, ce qui représente environ 25 millions de personnes, mais on trouve des persans vivant dans toute l'Asie occidentale, en particulier en Afghanistan, au Tadjikistan, en Ouzbékistan et en Azerbaïdjan. En fait, certaines des figures les plus importantes de l'histoire perse venaient de régions situées en dehors de la région connue sous le nom de Perse.

LIRE LA SUITE :L'empire mongol

L'empire achéménide

L'une des principales raisons pour lesquelles nous considérons la Perse comme une partie importante de l'histoire ancienne et moderne est à cause de l'empire achéménide, qui était la première dynastie de Perse, et aussi celle qui a aidé la Perse à conquérir l'un des plus grands empires. dans l'histoire.

L'Empire achéménide a commencé lorsque le roi Cyrus II (l'arrière-arrière-petit-fils du premier roi perse, Achaemenes) qui sera plus tard connu sous le nom de Cyrus le Grand, le roi achéménide du 5ème siècle de l'Empire perse, a uni les différentes tribus perses vivant sur le plateau iranien. Lorsqu'il fut couronné roi de Perse en 559 avant notre ère, Cyrus II n'était guère plus qu'un chef de tribu du peuple Parsua (persan) qui vivait dans le sud de l'Iran actuel.

Il a immédiatement fait la guerre aux Mèdes, un peuple ethniquement similaire qui avait construit un royaume fort dans tout le nord et l'ouest de l'Iran, le Turkménistan et l'Afghanistan, et ils ont été conquis en 550 avant notre ère. Par la suite, Cyrus le Grand a immédiatement jeté son dévolu sur les autres grandes puissances de la région, principalement la Lydie, située dans la Turquie moderne, et la Babylonie, qui détenait le territoire entre les fleuves Tigre et Euphrate connu sous le nom de Mésopotamie.

Anecdotes sur la Perse antique #1

À son apogée, l'Empire perse occupait 5 500 000 kilomètres carrés. S'il existait aujourd'hui, ce serait le 7ème plus grand pays du monde (derrière l'Australie, qui est 7 692 000 kilomètres carrés ) et le double de la taille du 8e plus grand pays (l'Argentine, soit 2 780 000 kilomètres carrés).

En 547 avant notre ère, Cyrus le Grand avait subjugué ces deux puissants royaumes, et les Perses sont devenus la force dominante dans le monde antique. Cyrus le Grand ne ressemblait à aucun autre empereur perse parce qu'il faisait preuve de miséricorde envers les villes et les royaumes qu'il avait conquis. Il était connu pour épargner la vie d'un roi vaincu afin que le roi puisse guider Cyrus le Grand dans sa décision de régner avec succès sur les sujets des captifs.

Cyrus le Grand respectait les coutumes et les religions des terres qu'il avait conquises. En fait, ce qui est décrit dans la Bible comme « l'Édit de restauration » (Isie 45 : 1) a été fait par Cyrus le Grand. L'édit avait un héritage durable dans la foi juive.

Son fils, Cambyse II, qui est devenu le roi perse en 525 avant notre ère, a réussi à étendre l'empire perse en Égypte et en Libye, ainsi que dans certaines parties de la Grèce.

L'Ascension de Darius Ier

Lorsque Cambyse II mourut en 522 avant notre ère, sept ans seulement après être devenu roi, il n'avait pas d'héritier. Une brève crise de succession s'ensuivit et aboutit au couronnement de Darius Ier, également appelé Darius le Grand, qui revendiquait une relation avec Cambyse et la lignée royale par le biais d'un ancêtre lointain. Quelque temps entre son couronnement et sa mort, Darius le Grand a laissé un relief monumental trilingue sur le mont Behistun (actuellement dans l'ouest de l'Iran), qui a été écrit en élamite, vieux persan et babylonien. L'inscription commence par une brève autobiographie comprenant son ascendance et sa lignée. L'accession au trône de Darius le Grand a marqué un moment important dans l'histoire de l'Empire perse pour trois raisons :

Illustration de Darius

L'illustration montre Darius sur le soi-disant vase grec Darius à Naples, trouvé en 1851 à Canosa di Puglia.

    Il a inauguré l'ère du persan satrapes . Il s'agissait essentiellement de gouverneurs régionaux qui avaient un pouvoir extraordinaire. Le succès de ces institutions, ainsi que l'engagement de l'Empire perse à construire des routes et à lever des armées, est ce qui a aidé les Perses à rester la force dominante dans la région pendant si longtemps.Il a lancé la guerre gréco-perse. Ce conflit, qui a duré environ 50 ans, a joué un rôle majeur dans l'histoire de l'Empire perse, en grande partie parce qu'il a mis fin à leurs tentatives d'expansion vers l'ouest à travers la Grèce.Suse devient la capitale perse.Située plus au nord que Persépolis et Pasargades, Suse a été choisie pour être la capitale de l'Empire perse car elle était reliée à la Route du Roi, également construite par Darius Ier, ce qui facilitait les déplacements et la gouvernance du monarque perse. .

La guerre gréco-perse

Lorsque Darius I a pris la relève en tant que roi perse en 522 avant notre ère, il a passé la plupart de son temps à consolider les gains de ses prédécesseurs. Cependant, à la fin du 6ème siècle avant notre ère, il a commencé à chercher des moyens d'étendre l'empire perse, et la Grèce était une cible naturelle. Sa richesse culturelle et son relatif manque de cohésion politique en faisaient un prix tentant.

Darius I a tenté la première invasion perse de la Grèce avec le soutien d'un tyran grec, Aristagoras, mais leur attaque a lamentablement échoué. Aristagoras, craignant que ses compatriotes grecs ne cherchent à se venger et que Darius I essaierait de le punir, a encouragé les Grecs vivant en Turquie sous contrôle persan à se révolter contre Darius I, ce qu'ils ont fait. Ces révoltes, connues sous le nom de révolte ionienne, ont eu lieu entre 499 et 493 avant notre ère et se sont terminées par le saccage par les Grecs de la capitale régionale perse de Sardes.

Anecdotes sur la Perse antique #2

À l'apogée de sa portée, l'empire perse contrôlait 44 % de la population mondiale (49,4 millions de personnes sur 112,4 millions d'habitants). Pour qu'un gouvernement contrôle 44% de la population mondiale aujourd'hui, il devrait gouverner Chine, Inde, États-Unis et Indonésie – les quatre plus grands pays du monde.

Furieux de cette rébellion, Darius I décida de lancer une invasion à grande échelle de la Grèce. Il rassembla une flotte d'Égyptiens et de Phéniciens et rassembla ses armées de tout l'empire. Il a envoyé sa flotte à travers la mer Égée vers Athènes et l'Érythrée, et ils ont atteint l'Érythrée, la brûlant au sol.

Cependant, son armée a été arrêtée avant qu'elle ne puisse atteindre la Grèce continentale, et l'armée grecque, bien qu'en infériorité numérique, a réussi à remporter la victoire décisive. Bataille de Marathon en 490 avant notre ère. Cela a effectivement mis fin à l'attaque perse, et elle a été officiellement bloquée lorsque Darius I est mort en 487 avant notre ère.

L'ascension de Xerxès et la bataille des Thermopyles

Xerxès est peut-être l'un des personnages les plus connus de l'Antiquité. Il était célèbre pour son goût pour les harems et son arrogance était connue dans tout le pays. Xerxès était le dieu roi, et tous ceux qui venaient sur son chemin devaient s'incliner.

Xerxès

Soldats de l'armée de Xerxès. De gauche à droite : 2 Perses fantassins chaldéens : archer babylonien, fantassin assyrien.

Cependant, lorsque Xerxès est arrivé au pouvoir, il n'était pas particulièrement intéressé à conquérir plus de territoire. Il a passé la première partie de son temps en tant qu'empereur à consolider son royaume. La révolte pendant cette période était fréquente et occupait la majeure partie du temps d'un roi. Mais en 480 avant notre ère, cela avait changé.

Convaincu par certains de ses conseillers que la Grèce doit mourir, Xerxès convoqua l'une des plus grandes armées de tous les temps. Certaines estimations suggèrent que la force totalisait 180 000 hommes. Il a également constitué une flotte d'Égyptiens et de Phéniciens, dans le but de marcher sur Athènes et peut-être même sur Sparte, afin de mettre complètement les Grecs sous son contrôle.

Au début, il a eu beaucoup de succès. Il a réussi à contourner la côte thrace (le territoire au nord de la mer Égée) et à descendre sur le continent grec, ce que Darius I avait été incapable de faire.

Cependant, les principales défaites contre la force dirigée par les Spartiates lors de la bataille des Thermopyles (l'intrigue du film 300 ), et contre la marine dirigée par les Athéniens à Plataea et Mycale, a mis fin une fois pour toutes à l'invasion perse. Voir la carte ci-dessous pour en savoir plus sur les mouvements persans en Grèce sous Xerxès.

Invasion perse de la Grèce

Chronologie de l'histoire persane après Xerxès

Après le règne de Xerxès, l'empire perse entre dans une période de déclin relatif. Voici une liste des rois perses à suivre Xerxès ainsi que certaines de leurs réalisations :

    Artaxerxès I (vers 467-424 avant notre ère)a continué à combattre les Grecs jusqu'en 450 avant notre ère. La plupart de ces batailles, cependant, ont eu lieu en Égypte, où la Ligue délienne dirigée par les Athéniens soutenait des rébellions conçues pour renverser la domination perse. Il a aidé à négocier la paix de Callias, qui a mis fin au conflit d'un demi-siècle entre les Grecs et les Perses.Artaxerxès II (vers 412-358 avant notre ère)a pris le contrôle de la Perse pendant une période de grande instabilité. Douze ans se sont écoulés entre la mort d'Artaxerxès I et le couronnement d'Artaxerxès II, et c'est à cause d'un manque de clarté sur qui était l'héritier légitime. La guerre et la rébellion ont défini cette période, ainsi que le règne d'Artaxerxès II. La majeure partie de l'empire perse était en danger, et tandis qu'Artaxerxès II réussit à réprimer la plupart des rébellions et à rétablir l'ordre, il perdit le contrôle de l'Égypte.Artaxerxès III (vers 358-338 avant notre ère)a présidé le dernier combat de la Perse. Il a réussi à ramener à nouveau l'Égypte sous la domination perse, et il a également remporté des victoires en Asie Mineure (la Turquie moderne), ce qui l'a aidé à assurer le contrôle de la région. Cependant, il avait été contraint de reconnaître un traité avec les Grecs qui protégeait leur souveraineté, ce qui préparerait le terrain pour la disparition ultime de la Perse.Artaxerxès IV, Darius III et Artaxerxès V (vers 338-330 avant notre ère)étaient les trois derniers rois de l'empire achéménide, et ils ont régné sur une agitation intense. Artaxerxès IV n'a régné que deux ans avant d'être tué au combat. Son prédécesseur, Darius III, n'a duré que 6 ans avant d'être tué par Artaxerxès V également connu sous le nom de Bessus. Darius III l'a affronté une fois avec un Alexandre III de Macédoine à la bataille de Gaugamela où il a lamentablement échoué. Artaxerxès V a été tué un an plus tard par Alexandre III, également connu sous le nom d'Alexandre le Grand, qui a soumis les Perses aux Grecs et a mis fin à ce chapitre de l'histoire perse.

Religion perse : zoroastrisme

Aujourd'hui, la principale religion en Iran est l'islam, en particulier l'islam chiite. Cependant, ce n'était pas toujours le cas. Pendant la majeure partie de l'histoire de la Perse, la religion principale était le zoroastrisme, considéré comme la première religion monothéiste au monde.

Il porte le nom de Zoroastre, qui était un prophète qui a commencé à répandre ses croyances à partir du 10ème siècle avant notre ère. À l'époque de l'empire achéménide, le zoroastrisme était profondément ancré dans la culture perse et il est devenu la religion officielle de l'empire sous Artaxerxès II (vers 412 avant notre ère).

Anecdotes sur la Perse antique #3

Si vous aimez porter des pantalons, vous devez remercier les anciens Perses ! À une époque où le reste du monde courait dans de longues robes et toges fluides, les Perses se déplaçaient confortablement en pantalon. Voici une photo du le plus ancien pantalon connu .

Les racines du zoroastrisme remontent aux anciennes religions païennes du peuple aryen, mais bon nombre de ses principes centraux sont similaires à ceux des principales religions monothéistes d'aujourd'hui.

D'une part, le zoroastrisme se concentre sur le concept de dualité, ce qui signifie qu'il voit le monde comme étant enfermé dans une lutte entre le bien et le mal, et que la fin des temps viendra avec le triomphe éventuel du bien.

Le dieu principal du zoroastrisme est Ahura Mazda, qui se traduit par Sage Seigneur. On pense qu'il se manifeste à travers des entités divines, qui sont similaires aux saints du christianisme. Ahura Mazda n'a aucun mal à l'intérieur, et son devoir principal est d'aider l'humanité à vaincre les forces du mal.

En général, le zoroastrisme a trois principes centraux :

  1. Humata, Hukhta, Huvarshta, qui se traduisent par de bonnes pensées, de bonnes paroles, de bonnes actions
  2. Il n'y a qu'un seul chemin, le chemin de la Vérité
  3. Faites ce qu'il faut parce que c'est bien, et vous verrez les récompenses plus tard
Temple zoroastrien

Temple zoroastrien situé à Yazd, Iran.

Après l'émergence de l'islam, le zoroastrisme a été opprimé et ses adeptes ont diminué. Aujourd'hui, on estime qu'il y a environ 200 000 zoroastriens qui pratiquent encore, principalement en Iran et en Inde.

Dans la culture populaire, le zoroastrisme a fait plusieurs apparitions. Le livre du philosophe allemand Friedrich Nietzsche Ainsi parlait Zarathoustra, s'appuie fortement sur la foi, et plus récemment, Freddie Mercury, le chanteur leader du groupe de rock Queen, a grandi dans une maison de zoroastriens pratiquants.

L'Empire perse après les Achéménides : les dynasties parthes et sassanides

Après la chute de la dynastie achéménide, les Perses sont tombés dans l'arrière-plan de l'histoire ancienne. Ils sont devenus une partie de l'empire d'Alexandre le Grand. Alexandre le Grand a présenté sa campagne contre l'empire achéménide comme une représaille patriotique à l'échec de l'invasion perse du continent grec un siècle plus tôt. Il y a eu un grand incendie qui a commencé pendant le séjour d'Alexandre le Grand à Persépolis que certains historiens prétendent être un signe de vengeance pour les Perses brûlant l'Acropole à Athènes un siècle plus tôt. L'influence d'Alexandre en Perse est tombée vers 240 avant notre ère et les Perses sont devenus des vassaux de l'empire séleucide. .

Cependant, cela n'a pas duré longtemps et les Perses sont redevenus autonomes sous la famille royale des Parthes, qui ont placé leur capitale dans le nord-est de l'Iran.

Ils ont réussi à faire de modestes gains territoriaux, mais leur principale réalisation a été de ramener Persépolis, Pasargades et Suse (la capitale perse sous Darius Ier) sous contrôle persan. Cependant, les Parthes étaient des contemporains des Romains, ce qui a sérieusement entravé leur capacité à étendre leur influence.

Anecdotes sur la Perse antique #4

Les anciens Perses gardés hérissons comme animaux de compagnie pour aider à garder leurs maisons exemptes de fourmis et autres insectes.

Les Parthes ont régné pendant une période de 400 ans, puis ils ont cédé la place aux Sassanides, qui sont arrivés au pouvoir en c. 224 EC. La chute de Rome signifiait qu'il y avait du territoire à gagner, et les Sassanides se battaient fréquemment avec l'empire romain d'Orient, qui devint finalement l'empire byzantin.

À un moment donné, ils ont assiégéConstantinopleet le territoire byzantin annexé, bien qu'il ne soit pas clair dans quelle mesure ils ont pu réellement contrôler ces terres. Malgré cela, cependant, les Sassanides ont réussi à étendre considérablement l'empire perse. La carte ci-dessous montre l'étendue de leur expansion impériale.

Histoire de l'Iran Dynasties parthiniennes et sassanides

Crédit d'image

La culture persane sous la dynastie sassanide

La chose la plus significative qui ressort de ces deux périodes de l'histoire perse est peut-être que la Perse s'est imposée comme un centre culturel du monde antique. Cela est dû en grande partie à sa géographie, qui lui a permis de servir de point d'échange clé entre l'Europe et l'Asie.

Pendant ce temps, les peintures, sculptures et textiles décoratifs persans (tapis et tapisseries) sont devenus des produits de base partout dans le monde, ce qui a alimenté la croissance de ces industries.

Textile de l'époque sassanide

Un Simurgh (oiseau mythique dans la mythologie et la littérature iraniennes) sur un textile de l'époque sassanide.

Beaucoup d'entre nous sont conscients du prestige des tapis persans, et c'est à cette époque que cela devient une caractéristique clé du mode de vie persan. Beaucoup affirment également que l'art issu de la dynastie sassanide était un précurseur de l'art musulman, qui deviendrait l'une des traditions artistiques les plus influentes du monde entier.

La dynastie safavide

Après la chute de la dynastie sassanide en c. 651 CE, les Perses sont devenus une partie du monde musulman. Leur religion, le zoroastrisme, a été supprimée et ils ont été forcés de reconnaître le califat musulman qui a été installé pour gouverner la Perse. L'empire arabe finira par tomber, mais l'islam reste la religion dominante dans la région jusqu'à nos jours.

Carte de l'empire safavide

Une carte illustrant l'étendue de l'empire safavide dans sa plus grande étendue sous Ismail I.

Les Perses ont repris le contrôle de leur territoire en 1501 avec la montée de la dynastie safavide. Leur principale réalisation à cette époque a été de fortifier la frontière perse avec l'Empire ottoman, ce qui a contribué à sécuriser le territoire qui est aujourd'hui l'Iran.

La dynastie safavide, avec les Ottomans et les Moghols en Inde, était l'un des empires de la poudre à canon. Leur maîtrise de cette technologie les a aidés à devenir et à rester une force dominante dans la région.

La dynastie Qajar

La dynastie safavide a duré jusqu'en 1736 lorsque les Russes et les Ottomans se sont associés pour renverser les Perses et diviser leur territoire. À ce moment-là, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, ainsi que la marine britannique, ont également commencé à s'immiscer dans la région, réduisant la puissance perse et entraînant son effondrement.

Cependant, les Perses ont réussi à rebondir et à revendiquer la souveraineté sur leur propre territoire sous la dynastie Qajar, qui a accédé au pouvoir en 1789. La famille Qajar a aidé à créer les frontières de l'Iran que nous voyons aujourd'hui, et ils ont également adopté des politiques qui ont conduit à l'Iran. modernisation et industrialisation.

Mais ils ont été fortement critiqués pour la façon dont ils ont succombé aux puissances étrangères, principalement les Britanniques et les Russes, et on prétend qu'une grande partie du sentiment anti-occidental en Iran a ses racines à ce moment de l'histoire. La majeure partie du commerce iranien était contrôlée par quelqu'un d'autre que l'Iran, ce qui limitait considérablement leur capacité à accroître leur influence.

Agha Mohammad Shah

Une peinture d'Agha Mohammad Khan Qajar dans le palais de Soleimaieh, en Iran. Également connu sous son nom royal d'Agha Mohammad Shah, il fut le fondateur de la dynastie Qajar d'Iran, régnant de 1789 à 1797 en tant que roi.

La famille Qajar existe encore aujourd'hui, mais elle n'a aucun pouvoir. Ils ont été forcés de se convertir à une monarchie constitutionnelle dans les années 1920, qui a duré jusqu'à ce que la démocratie soit instituée pendant la révolution iranienne de 1977.

Quand la Perse est-elle devenue l'Iran ?

La Perse est devenue l'Iran en 1935 lorsque le gouvernement perse a demandé à tous les autres pays de commencer à utiliser le nom d'Iran, qui est le mot pour Perse en langue persane. On pense que cela pourrait être le résultat des liens iraniens avec l'Allemagne nazie, qui aurait soutenu ce nom plus nationaliste plutôt qu'un autre qui était techniquement étranger.

Conclusion

L'histoire de la Perse est longue et complexe. Cependant, il ne fait aucun doute que les Perses sont l'une des grandes histoires de l'humanité. Ils sont passés de pratiquement rien au 7ème siècle avant notre ère pour continuer et contrôler l'un des plus grands empires du monde, et ils ont réussi à survivre jusqu'à nos jours en tant que nation moderne de l'Iran. Le pays est toujours une puissance régionale dans le Moyen-Orient et l'Asie centrale actuels. Seul le temps dira ce que les Perses ont d'autre à ajouter à l'histoire du monde.

Couronnement de Reza Shah

Le couronnement de Mohammad Reza Pahlavi, également connu sous le nom de Mohammad Reza Shah, le 26 octobre 1967. Il fut le dernier roi d'Iran du 16 septembre 1941 jusqu'à son renversement par la révolution iranienne le 11 février 1979.

LIRE LA SUITE:

Le khanat de Crimée et la lutte des grandes puissances pour l'Ukraine au XVIIe siècle

Le sac de Constantinople

Bibliographie

Amanat, Abbas. Pivot de l'Univers : Nasir al-Din Shah Qajar et l'Iranien Monarchie, 1831-1896 . University of California Press, 1997.

Bower, Virginie, et al. Arts décoratifs, partie II : Céramiques et peintures d'Extrême-Orient, Tapis et tapis persans et indiens. Galerie nationale d'art, Washington, 1998

Bury, JB Cook, S.A. Adcock, F.E. L'Empire perse et l'Occident dans: The Cambridge Ancient History Vol. IV. Cambridge University Press, 1930

Fisher, William Bayne Avery, P. Hambly, G.R.G Melville, C. Le Cambridge Histoire de l'Iran. La presse de l'Universite de Cambridge.

Frie, Richard N. Les Sassanides . Cambridge Histoire ancienne Vol. 122 . Cambridge University Press, 2005.

Kuhrt, Amélie. L'empire perse : un corpus de sources de la période achéménide . Routledge, 2013.

Nicolle, David Mc Bride, Angus. Armées sassanides : l'empire iranien du début du IIIe au milieu du 7ème siècle après JC . Éditions Montvert, 1996.

Olmstead, Albert Ten Eyck. Histoire de l'empire perse. Vol. 108. Chicago : Presses de l'Université de Chicago, 1948.

Wiesehofer, Josef. Perse antique . IB Taureau, 2001.

Dieux et déesses serpents : 19 divinités serpents du monde entier

Corps of Discovery : Chronologie et itinéraire de l'expédition Lewis et Clark

L'expédition Lewis et Clark est partie avec leur Corps of Discovery et sans chronologie définie sur un itinéraire de sentier inconnu dans une terre inexplorée. C'est leur histoire.

Athènes contre Sparte : l'histoire de la guerre du Péloponnèse

La guerre du Péloponnèse était une ancienne guerre grecque menée de 431 à 404 avant notre ère par la Ligue de Délos dirigée par Athènes contre la Ligue du Péloponnèse dirigée par Sparte.

Les satrapes de l'ancienne Perse : une histoire complète

L'Empire perse a dominé une grande partie de l'ère antique en utilisant des satrapes. Apprenez ce qu'ils étaient et comment les Perses les ont utilisés pour construire un empire.

Bataille de la mer de Corail

La bataille de la mer de Corail a marqué le moment où la Seconde Guerre mondiale est véritablement devenue une guerre mondiale. Obtenez les dates complètes, la chronologie et la répartition des événements.