Héphaïstos : le dieu grec du feu

Le dieu grec Héphaïstos était un célèbre forgeron noir, réputé pour ses compétences en métallurgie. Nettement le seul conventionnellement peu attrayant de tous lesDieux et déesses grecs, Héphaïstos a souffert dans la vie d'une multitude de maux physiques et émotionnels.

Héphaïstos et son personnage tragique était sans doute le plus humain des dieux grecs. Il est tombé en disgrâce, est revenu et s'est établi au panthéon grâce à son talent et sa ruse. Impressionnant, le dieu du volcan a maintenu un travail physiquement exigeant malgré ses handicaps physiques, et il avait réussi à créer des relations cordiales avec la plupart des dieux qui l'avaient autrefois snobé.

De plus, en tant que mécène des arts aux côtés d'Athéna, Héphaïstos était admiré avec ferveur par les humains et les Immortels. Non : il n'était pas du tout agréable comme son homologue féminin, ayant adopté une grande partie du tempérament réputé de sa mère, mais il a été un grand artisan.



Table des matières

De quoi Héphaïstos était-il le dieu ?

Dans la religion grecque antique, Héphaïstos était considéré comme le dieu du feu, des volcans, des forgerons et des artisans. En raison de son patronage de l'artisanat, Héphaïstos était étroitement affilié à la déesse Athéna.

De plus, en tant que dieu maître forgeron, Héphaïstos avait naturellement des forges à travers le monde grec. Son plus important se trouvait dans son propre palais sur le mont Olympe, la maison du 12 dieux olympiens , où il créerait des armes divines, des armures impénétrables et des cadeaux luxueux pour les autres dieux et leurs champions choisis.

Sinon, les archives suggèrent qu'Héphaïstos avait également une forge à Lemnos - l'emplacement de son centre de culte - et à Lipara : l'une des nombreuses îles volcaniques qu'il fréquenterait.

Quels sont les symboles d'Héphaïstos ?

Les symboles d'Héphaïstos tournent autour de son rôle d'artisan et, plus précisément, de forgeron. Le marteau, l'enclume et les pinces - trois symboles principaux d'Héphaïstos - sont tous des outils qu'un forgeron et un forgeron utiliseraient dans leur vie quotidienne. Ils solidifient la relation du dieu avec les métallurgistes.

Quelles sont les épithètes d'Héphaïstos ?

En regardant certaines de ses épithètes, les poètes font généralement allusion à l'apparence déviante d'Héphaïstos ou à son occupation respectée d'un dieu forge.

Héphaïstos Kyllopodíōn

Signifiant de traîner les pieds, cette épithète fait directement référence à l'un des handicaps possibles d'Héphaïstos. On pense qu'il avait un pied bot - ou, selon certains récits, des pieds - qui l'obligeait à marcher à l'aide d'une canne.

Héphaïstos Aïtnaïos

Hephaestus Aitnaîos indique l'emplacement de l'un des prétendus ateliers d'Héphaïstos sous l'Etna.

Héphaïstos Aithaloeis Theos

La traduction de Aithaloeis Theos signifie dieu de la suie, lié à son travail de forgeron et de dieu du feu où le contact avec la suie serait inévitable.

Comment est né Héphaïstos ?

Héphaïstos n'a pas exactement eu la naissance idéale. Honnêtement, c'était assez unique par rapport aux naissances des autres dieux. Il n'est pas sorti adulte et prêt à affronter le monde comme Athéna et Héphaïstos n'était pas non plus un enfant choyé dans un berceau divin.

L'histoire de naissance la plus couramment enregistrée est que Héra , alors qu'elle était d'humeur rancunière face à la portée solitaire d'Athéna par Zeus, a prié les Titans pour un enfant plus grand que son mari. Elle est tombée enceinte et bientôt Héra a donné naissance à l'enfant Héphaïstos.

Tout cela est bien beau, n'est-ce pas ? Une prière exaucée, un bébé né et une Héra heureuse ! Mais attention : les choses tournent mal ici.

Quand la déesse a vu à quel point son enfant était laid, elle n'a pas ménagé de temps pour au sens propre le jetant du ciel. Cela indiquait le début de l'exil d'Héphaïstos de l'Olympe et le dédain qu'il avait envers Héra.

D'autres variantes ont Héphaïstos étant le fils naturel de Zeus et Héra, qui fait brûler deux fois plus son deuxième exil.

Vivre en exil et à Lemnos

Immédiatement après l'histoire d'Héra jetant son enfant, Héphaïstos est tombé amoureux plusieurs quelques jours avant d'atterrir dans la mer et d'être élevé par des nymphes de l'océan. Ces nymphes - Thetis, la future mère d'Achille, et Eurynome, l'une des célèbres filles océanides d'Oceanus, un important Grec Dieu de l'eau , à ne pas confondre avec Poséidon , et Téthys - ont caché le jeune Héphaïstos dans une grotte sous-marine où il a perfectionné son art.

Au contraire, Zeus a chassé Héphaïstos du mont Olympe après avoir pris le parti d'Héra dans un désaccord. Le dieu prétendument laid est tombé pendant une journée entière avant d'atterrir sur l'île de Lemnos. Là, il a été accueilli par les Sintiens - un groupe archaïque de peuples de langue indo-européenne, enregistrés également sous le nom de Thraces - qui habitaient Lemnos et les régions environnantes.

Les Sintians ont contribué à élargir le répertoire d'Héphaïstos en métallurgie. Pendant son séjour à Lemnos, il s'accoupla avec la nymphe Caberio et engendra le mystérieux Cabeiri : deux dieux métallurgistes d'origine phrygienne.

Retour à l'Olympe

Quelques années après l'exil initial d'Héphaïstos des Cieux, il a fait un plan pour se venger de sa mère, Héra.

Selon l'histoire, Héphaïstos a construit une chaise dorée avec des liens rapides et invisibles et l'a envoyée à l'Olympe. Quand Hera s'est assise, elle était piégée. Pas un Célibataire l'un des dieux a pu la faire sortir du trône et ils ont réalisé qu'Héphaïstos était le seul capable de la libérer.

Des dieux ont été envoyés dans la demeure d'Héphaïstos, mais ils ont tous été accueillis par une seule et obstinée réplique : je n'ai pas de mère.

Conscient de la résistance du jeune dieu, le Conseil de l'Olympe choisit Arès pour menacer Héphaïstos de ne revenir que, Ares a été effrayé par un Héphaïstos rancunier brandissant des brandons. Les dieux ont alors élu Dionysos – gentil et bavard – pour ramener le dieu du feu dans l'Olympe. Héphaïstos, bien que tenant ses soupçons, a bu avec Dionysos. Les deux dieux ont passé un assez bon moment pour qu'Héphaïstos totalement baisser sa garde.

Succès maintenant dans sa mission, Dionysos a transporté un très ivre Héphaïstos au mont Olympe sur le dos d'un mulet. Une fois de retour dans l'Olympe, Héphaïstos a libéré Héra et les deux se sont réconciliés. À leur tour, les dieux olympiens firent d'Héphaïstos leur forgeron honoraire.

Sinon, dans la mythologie grecque, son retour de son deuxième exil s'est simplement produit une fois que Zeus a décidé de lui pardonner.

Pourquoi Héphaïstos était-il paralysé ?

On croyait qu'Héphaïstos avait soit une déformation physique présente à la naissance, soit qu'il avait été gravement paralysé par l'une (ou les deux) de ses chutes. Ainsi, le pourquoi dépend vraiment de la variante de l'histoire d'Héphaïstos que vous êtes le plus enclin à croire. Quoi qu'il en soit, les chutes du mont Olympe ont causé des dommages physiques indéniablement graves à Héphaïstos ainsi que des traumatismes psychologiques.

Quelle est la place d'Héphaïstos dans la mythologie grecque ?

Le plus souvent, Héphaïstos joue un rôle de soutien dans les mythes. Lui, après tout, est un humble artisan – en quelque sorte.

Ce dieu grec prend le plus souvent des commandes d'autres membres du panthéon. Dans le passé, Héphaïstos a fabriqué des armements vertueux pour Hermès, comme son casque ailé et ses sandales, et une armure pour le héros Achille à utiliser lors des événements de la guerre de Troie.

La naissance d'Athéna

Dans le cas d'Héphaïstos étant l'un des enfants nés entre Zeus et Héra, il était en fait présent à la naissance d'Athéna.

Ainsi, un jour, Zeus se plaignait de le pire maux de tête qu'il n'avait jamais connus. C'était assez atroce pour que ses cris puissent être entendus autour de la entier monde. Entendant leur père dans une telle douleur, Hermès et Héphaïstos se précipitèrent.

D'une manière ou d'une autre, Hermès est arrivé à la conclusion que Zeus avait besoin que sa tête soit ouverte - pourquoi tout le monde fait aveuglément confiance au dieu sujet aux troubles et aux farces à ce sujet mérite d'être interrogé, mais nous nous écartons.

Sous la direction d'Hermès, Héphaïstos fendit le crâne de Zeus avec sa hache, libérant Athéna de la tête de son père.

Héphaïstos et Aphrodite

Après sa naissance, Aphrodite était une denrée rare. Elle n'était pas seulement une déesse nouvelle en ville, mais elle a établi une nouvelle norme de beauté.

C'est vrai: Hera, dans toute sa beauté aux yeux de vache, avait une sérieuse concurrence.

Pour éviter toute querelle entre les dieux - et probablement pour donner à Héra une sorte d'assurance - Zeus a marié Aphrodite le plus rapidement possible à Héphaïstos, refusant à la déesse son seul amour, la morale. Adonis . Comme on pouvait le deviner, le mariage entre le dieu laid de la métallurgie et la déesse de l'amour et de la beauté ne s'est pas bien passé. Aphrodite a eu des aventures éhontées, mais aucune n'a fait autant parler d'elle que ses affections de longue date pour Ares.

L'affaire Ares

Soupçonnant qu'Aphrodite voyait le Dieu de la guerre , Arès, Héphaïstos a créé un piège incassable : une feuille de maillons de chaîne si finement fondue qu'elle a été rendue à la fois invisible et poids léger. Il plaça le piège au-dessus de son lit, et en un rien de temps Aphrodite et Arès furent empêtrés dans plus que l'un l'autre.

Profitant de leur état compromis, Héphaïstos fait appel aux autres Olympiens. Cependant, quand Héphaïstos se rend auprès des dieux du mont Olympe pour obtenir de l'aide, il obtient un réponse inattendue .

Les autres dieux se moquaient de l'affichage.

Alexandre Charles Guillemot a notamment capturé la scène dans son tableau de 1827, Mars et Vénus surpris par Vulcain . L'image capturée est celle d'un mari exaspéré, jetant un jugement sur sa femme honteuse tandis que les autres dieux regardaient de loin – et son amant choisi ? Regardant le public avec une expression mieux décrite comme irritée.

Créations célèbres réalisées par Héphaïstos

Alors qu'Héphaïstos fabriquait de l'équipement militaire de qualité pour les dieux (et quelques héros demi-dieux), il n'était pas un poney rusé ! Ce dieu du feu a réalisé diverses autres grandes œuvres, dont les suivantes :

Le Collier d'Harmonie

Après être tombé malade et fatigué d'entrer alors qu'Ares était allongé avec sa femme, Héphaïstos a juré de se venger de l'enfant né de leur union. Il attendit que leur premier enfant, une fille nommée Harmonia, se marie avec Cadmus de Thèbes.

Il a offert à Harmonia une robe exquise et un collier luxueux fait de sa propre main. Inconnu de tous, il s'agissait en fait d'un maudit collier, et devait porter malheur à ceux qui le portaient. Par coïncidence, alors qu'Harmonia se mariait dans la famille royale thébaine, le collier jouerait un rôle tournant dans l'histoire de Thèbes jusqu'à ce qu'il soit rangé dans le temple d'Athéna à Delphes.

Les Talos

Talos était un homme massif en bronze. Héphaïstos, célèbre pour sa création d'automates, a conçu Talos comme cadeau au roi Minos pour protéger l'île de Crète. Les légendes disent que Talos lançait des rochers sur des navires indésirables qui s'approchaient trop près de la Crète à son goût.

Cette impressionnante création en bronze a finalement pris fin entre les mains du magicien Médée, qui l'a enchanté pour lui couper la cheville (le seul endroit où se trouvait son sang) sur un rocher pointu à la demande des Argonautes.

La première femme

Pandore a été la première femme humaine créée par Héphaïstos sur les instructions de Zeus. Elle était destinée à être la punition de l'humanité pour équilibrer leur nouveau pouvoir de feu directement après le mythe du Titan Prométhée.

Enregistré pour la première fois chez le poète Hésiode Théogonie , le mythe de Pandore n'a pas été élaboré jusqu'à son autre collection, Travaux et jours . Dans ce dernier, le dieu espiègle Hermès a joué un rôle important dans le développement de Pandore, car les autres dieux olympiens lui ont offert d'autres cadeaux.

L'histoire de Pandore est largement considérée par les historiens comme la réponse divine des anciens Grecs expliquant pourquoi le mal existe dans le monde.

Le culte d'Héphaïstos

Le culte d'Héphaïstos a été principalement établi sur l'île grecque de Lemnos. Sur la rive nord de l'île, une ancienne capitale était dédiée au dieu nommé Héphaïstos . Près de cette capitale autrefois florissante se trouvait un centre de collecte de l'argile médicinale connue sous le nom de Terre Lemnienne.

Grecs fréquemment utilisés argile médicinale pour combattre les blessures. Il se trouve que cette argile particulière possédait de grands pouvoirs de guérison, dont une grande partie était attribuée à la bénédiction d'Héphaïstos lui-même. Le pays de Lemnia , comme on l'appelle aussi, était censée guérir la folie et soigner les blessures infligées par un serpent d'eau, ou toute blessure qui saignait abondamment.

Temple d'Héphaïstos à Athènes

En tant que dieu protecteur de divers artisans aux côtés d'Athéna, il n'est pas surprenant qu'Héphaïstos ait fait établir un temple à Athènes. En fait, les deux ont plus d'histoire que d'être simplement les deux faces d'une même médaille.

Dans un mythe, la déesse patronne de la ville , Athéna, était fiancée à Héphaïstos. Elle l'a trompé et a disparu du lit nuptial, ce qui a conduit Héphaïstos à imprégner accidentellement Gaia d'Erichthonius, un futur roi d'Athènes. Une fois née, Athéna adopte Erichthonius comme la sienne, et la tromperie maintient son identité de déesse vierge.

Les deux dieux étaient également associés à Prométhée : un autre divin étant lié au feu, et le personnage central de la pièce tragique, Prométhée lié . Prométhée lui-même n'avait pas de culte populaire, mais il était parfois vénéré aux côtés d'Athéna et d'Héphaïstos lors de certains rituels athéniens.

Comment appelle-t-on Hapheaestus dans la mythologie romaine ?

Ladieux du panthéon romainsont souvent directement liés aux dieux grecs, avec bon nombre de leurs traits clés intacts. À Rome, Héphaïstos a été adapté en tant que Vulcain.

Le culte spécifique d'Héphaïstos s'est probablement répandu dans l'Empire romain au cours de leur période d'expansion grecque vers 146 avant notre ère, bien que le culte d'un dieu du feu connu sous le nom de Vulcain remonte au 8ème siècle avant notre ère.

Héphaïstos dans l'art

L'art a été en mesure d'offrir à des publics du monde entier la possibilité d'avoir un aperçu de la personnalité d'êtres autrement intangibles. De la littérature classique aux statues fabriquées par des mains modernes, Héphaïstos est l'un des dieux grecs les plus reconnaissables.

Les représentations font généralement apparaître Héphaïstos comme un homme corpulent et barbu, avec des boucles sombres cachées sous un feutre pileus casquette qui était portée par les artisans de la Grèce antique. Il faut ajouter que s'il se montre musclé, la profondeur de son handicap physique dépend de l'artiste en question. Parfois, Héphaïstos est vu avec une intuition ou une canne, mais les œuvres les plus importantes montrent que le dieu du feu travaille sur son dernier projet avec des pinces de forgeron à la main.

Dans une comparaison générale avec l'apparence d'autres dieux masculins, Héphaïstos est particulièrement plus court et avec une barbe mal entretenue.

Lorsqu'il fait référence à l'art grec des périodes archaïque (650 avant notre ère - 480 avant notre ère) et hellénistique (507 avant notre ère - 323 avant notre ère), Héphaïstos apparaît fréquemment sur des vases représentant la procession qui annonçait son premier retour sur le mont Olympe. D'autres œuvres d'époque se concentrent davantage sur le rôle du dieu dans la forge, soulignant son dévouement à son artisanat.

Pendant ce temps, l'une des images les plus admirées d'Héphaïstos est la célèbre statue de Guillaume Coustou de 1742, Vulcain. La statue montre un homme allongé sur une enclume, un marteau de forgeron à la main alors qu'il se soutient au sommet d'un casque attique emblématique. Ses yeux ronds regardent vers le ciel. Son nez est unique en forme de bouton. Ici, Héphaïstos – appelé son équivalent romain, Vulcain – semble être détendu lorsque le public le surprend un jour de congé rare.

L'histoire ultime (et l'avenir) du rasage

Des tondeuses à barbe électriques aux kits de rasage pour femmes. L'habitude quotidienne de se raser remonte à des milliers d'années, façonnant nos identités à travers les âges.

L'histoire d'Hollywood : l'industrie cinématographique exposée

L'histoire d'Hollywood est une histoire longue et complexe qui s'étend sur plus de cent ans et couvre tout, du premier studio de cinéma à l'essor de Netflix.

La bataille des Thermopyles : 300 Spartiates contre le monde

La bataille des Thermopyles a eu lieu entre 300 Spartiates et l'Empire perse en 480 avant notre ère. Lisez la chronologie, les dates et les événements ici.

Carte de l'Empire romain

Il s'agit d'une liste de cartes de l'Empire romain dans différentes résolutions que vous pouvez télécharger, imprimer ou utiliser comme vous le souhaitez.

Bataille de la mer de Corail

La bataille de la mer de Corail a marqué le moment où la Seconde Guerre mondiale est véritablement devenue une guerre mondiale. Obtenez les dates complètes, la chronologie et la répartition des événements.