Gaïa : Déesse grecque de la Terre

De toutdieux vénérés dans la Grèce antique, aucune n'avait autant d'influence que la grande déesse mère elle-même, Gaia. Connue sous le nom de Terre Mère, Gaïa est à l'origine de toute vie sur Terre et a été le premier dieu à avoir existé dans la cosmologie grecque.

Il est indéniable que Gaia est un dieu vital du panthéon (elle est littéralement la Terre, après tout) et elle est l'une des divinités primordiales les plus représentées. Montré dans l'art comme une femme émergeant de la Terre ou comme une femme se prélasser en compagnie de ses arrière-petites-filles, les quatre saisons ( heures) , la grande Gaïa s'est enracinée dans le cœur des hommes et des dieux.

Table des matières



Qui est la Déesse Gaïa ?

Gaïa est l'une des divinités les plus importantes de la mythologie grecque antique. Elle est connue comme la Terre Mère et est à l'origine de tout - au sens propre . Sans être dramatique, mais Gaia est le single le plus ancien ancêtre des dieux grecs outre l'entité connue sous le nom le chaos , dont elle a émergé au début des temps.

Grâce à elle étant la très première des divinités grecques et ayant participé à la création de toute autre vie, elle est identifiée comme une déesse mère dans la religion grecque antique.

Qu'est-ce qu'une Déesse Mère ?

Le titre de déesse mère est accordé à des divinités importantes qui incarnent la générosité de la Terre, sont à l'origine de la création ou sont des déesses de la fertilité et de la maternité. La majorité des religions anciennes ont une figure qui peut être identifiée comme une déesse mère, comme la Cybèle d'Anatolie, l'ancienne Irlande. Dan , les sept Matrikas de l'hindouisme, les Inca Pachamama, l'Égypte ancienne Noix , et le Yemoja des Yoruba. En fait, les anciens Grecs avaient trois autres déesses mères en plus de Gaia, dont Leto, Héra , et Rhéa.

Le plus souvent, une déesse mère est identifiée à une femme pleine figure, comme on le voit dans le Femme de Willendorf statue, ou la Femme assise de Çatalhöyük figurine. Une déesse mère peut également être représentée comme une femme enceinte ou comme une femme émergeant partiellement de la Terre.

De quoi Gaïa est-elle la déesse ?

Dans la mythologie grecque, Gaïa était vénérée comme une déesse de la fertilité et de la Terre. Elle est considérée comme la mère ancestrale de toute vie, puisque tout le reste est né d'elle.

Tout au long de l'histoire, elle a été appelée Gaïa , Gaïa , et Ge , bien que tous se traduisent par le mot grec ancien pour la terre. De plus, son influence sur la Terre même la rend également associée aux tremblements de terre, aux tremblements et aux glissements de terrain.

Qu'est-ce que l'hypothèse Gaïa ?

Au début des années 1970, la déesse de la Terre Gaia a aidé à inspirer une hypothèse émise par les scientifiques prolifiques James Lovelock et Lynn Margulis. Développée initialement en 1972, l'hypothèse Gaia suggère que les organismes vivants interagissent avec la matière inorganique environnante pour former un système d'autorégulation dans le but de maintenir les conditions de vie sur Terre. Cela signifierait qu'il existe une relation complexe et synergique entre un seul organisme vivant et des éléments inorganiques tels que l'eau, le sol et les gaz naturels. Ces boucles de rétroaction sont au cœur du système revendiqué par Lovelock et Margulis.

A ce jour, les relations proposées par le Hypothèse Gaïa faire face aux critiques. Principalement, l'hypothèse est remise en question par les biologistes évolutionnistes qui notent qu'elle ignore largement la théorie de la sélection naturelle, puisque la vie se serait développée par coopération plutôt que par compétition. De même, d'autres critiques soulignent que l'hypothèse est de nature téléologique, où la vie et toutes choses ont un but prédéterminé.

Pourquoi Gaïa est-elle connue ?

Gaïa est un élément central du mythe grec de la création, où elle est identifiée comme la première divinité avoir émergé de l'état de vide vide et béant appelé Chaos. Avant cela, il n'y avait que le Chaos.

Dans un sommaire des événements publiés par Oxford University Press, après Gaia est venu le concept d'amour passionné, Eros, puis le gouffre sombre de la punition, Tartarus. Bref, dans le très Au début, la Terre s'est faite, ainsi que ses profondeurs, accompagnée de cette haute idée de l'amour.

Avec son incroyable capacité à créer la vie, Gaia a donné naissance au dieu primordial du ciel Uranus par elle-même. Elle a également donné naissance au premier de nombreuxêtre des dieux, Pontus, et les gracieuses divinités montagnardes, les Ourea, sans douce union (ou, parthénogénétiquement).

Ensuite, comme si tout cela ne suffisait pas à consolider le rôle de Gaïa d'être connue comme la Grande Mère, la première déesse du monde a ensuite pris ses fils, Uranus et Pontus comme amants.

Comme le décrit le grand poète Hésiode dans son œuvre, Théogonie , Gaia a donné naissance aux douze puissants Titans issus de l'union avec Uranus: Oceanus, Coeus et Crius et Hyperion et Iapetus, Theia et Rhea, Themis et Mnemosyne et Phoebe à couronne d'or et la belle Téthys. Après eux naquit Cronos, le rusé, le plus jeune et le plus terrible de ses enfants, et il haïssait son père vigoureux.

Ensuite, avec Uranus toujours comme partenaire, Gaia a ensuite donné naissance aux trois premiers Cyclopes borgnes massifs et aux trois premiers Hécatonchires - chacun avec un cent armes et cinquante têtes.

Entre-temps, alors qu'elle était avec Pontus, Gaia avait Suite enfants : les cinq célèbres divinités marines, Nérée, Thaumas, Phorcys, Salut , et Eurybie.

En plus d'être le créateur des autres divinités primordiales, les puissants Titans et de nombreuses autres entités, Gaïa est également considérée comme la origine de la prophétie dans la mythologie grecque. Le don de prévoyance était unique aux femmes et aux déesses jusqu'à Apollon est devenu le dieu de la prophétie : déjà alors, c'était un rôle partagé avec sa cousine, Hécate. Même alors, Gaïa était qualifiée de prophétesse primordiale par le dramaturge tragique Eschyle (524 avant notre ère - 456 avant notre ère).

Pour souligner davantage sa relation avec la prophétie, on prétend que la Terre Mère avait son centre de culte d'origine à Delphes, le siège du célèbre Oracle de Delphes, jusqu'à ce qu'Apollon retire le culte de Gaia.

Quels sont certains des mythes de Gaïa ?

En tant qu'étoile brillante de la mythologie grecque, la déesse de la Terre Gaia est très tôt investie dans une série de rôles antagonistes : elle mène un coup d'État, (en quelque sorte) sauve un bébé et lance deux guerres distinctes. En dehors de ces événements, on lui attribue la création et le maintien de la vie en tant que Terre Mère et le maintien de l'équilibre du monde.

L'envoi d'Uranus

Donc, les choses ne se sont pas bien passées avec Uranus. Gaia n'a pas eu la vie pittoresque qu'elle envisageait lorsqu'elle a épousé son fils et futur roi. Non seulement il s'imposait régulièrement à elle, mais il agissait en outre comme un terrible père et souverain indulgent.

La plus grande tension entre le couple s'est produite lorsque les Hécatonchires et les Cyclopes sont nés. Uranus les détestait ouvertement. Ces enfants géants étaient tellement méprisés par leur père que le dieu du ciel les emprisonna dans les profondeurs du Tartare.

Cette action particulière a causé une immense douleur à Gaia et lorsque ses appels à Uranus ont été ignorés, elle a supplié l'un de ses fils Titan d'envoyer leur père.

En conséquence directe de l'infraction, Gaia a développé le complot visant à renverser Uranus avec l'aide du plus jeune Titan, Cronos . Elle a agi en tant que cerveau, créant la faucille adamantine (d'autres la décrivent comme étant en silex gris) qui serait utilisée pour castrer son mari pendant le coup d'État et tendre l'embuscade.

Les conséquences directes de l'attaque ont conduit le sang d'Uranus à créer involontairement une autre vie. À partir de ce qui s'est éparpillé sur la Terre au large chemin, ont créé les Erinyes (les Furies), les Gigantes (les Géants) et les Meliai (nymphes des frênes). Lorsque Cronos jeta les organes génitaux de son père à la mer, la déesse Aphrodite jaillirent de l'écume mêlée de sang.

Après la destitution officielle d'Uranus, Cronos a pris le trône et - au grand désarroi de la Terre Mère - a gardé les autres enfants de Gaia enfermés dans le Tartare. Cette fois, cependant, ils étaient gardés par une monstruosité crachant du venin nommée Campe.

La naissance de Zeus

Maintenant, lorsque Cronos a pris le pouvoir, il a rapidement épousé sa sœur, Rhea. Il a régné pendant de nombreuses années sur les autres dieux à une époque marquée par la prospérité.

Oh, et il faut le mentionner : grâce à une prophétie accordée par Gaïa, un Cronos copieusement paranoïaque a commencé à avaler ses enfants.

La prophétie elle-même déclarait que Cronos serait renversé par ses enfants et ceux de Rhéa, comme il l'avait fait avec son propre père auparavant. En conséquence, cinq nouveau-nés ont été arrachés à leur mère et consommés par leur père. Le cycle s'est poursuivi jusqu'à ce que Rhea demande l'avis de Gaia sur la question menant à la naissance de leur sixième enfant, auquel on lui a dit de donner à la place à Cronos une pierre enveloppée de langes et de faire élever l'enfant dans un endroit secret.

Une fois né, ce fils cadet de Cronos s'appelait Zeus . Le poète Callimaque (310 avant notre ère - 240 avant notre ère) dans son œuvre Hymne à Zeus déclare qu'en tant qu'enfant, Zeus a été emporté par Gaia immédiatement après sa naissance pour être élevé par ses tantes nymphe, les Meliai, et une chèvre du nom d'Amalthea dans les montagnes Dikti de Crète.

Après de nombreuses années, Zeus s'est finalement infiltré dans le cercle intime de Cronos et a libéré ses frères et sœurs aînés de l'intestin de leur père âgé. S'il n'y avait pas eu la sagesse de Gaïa accordée à sa fille préférée, Cronos n'aurait probablement pas été renversé, et le panthéon grec d'aujourd'hui aurait l'air beaucoup différent.

La Titanomachie

La Titanomachie est une période de guerre de 10 ans suite à l'empoisonnement de Cronos par Zeus pour libérer ses frères et sœurs divins. On a dit que les batailles qui ont eu lieu étaient si passionnées et si bouleversantes que le Chaos lui-même s'est agité. Qui dit beaucoup , considérant que le Chaos est un vide toujours endormi. Pendant la guerre entre ces deux générations de dieux, Gaia est restée largement neutre parmi ses descendants.

Cependant , Gaïa a prophétisé la victoire de Zeus sur son père si il a libéré les Hécatonchires et les Cyclopes du Tartare. Ils seraient des alliés irremplaçables - et, honnêtement, ce serait faire un massif service à Gaïa.

Ainsi, Zeus a mené la charge et organisé une évasion de prison : il a tué Campe aux côtés des autres dieux et déesses et a libéré ses énormes oncles. Avec eux à ses côtés, Zeus et ses forces ont vu une victoire rapide.

Ceux qui se sont rangés du côté de Cronos ont reçu des punitions rapides, Atlas soutenant les Cieux sur ses épaules pour l'éternité et les autres Titans étant bannis au Tartare pour ne plus jamais revoir la lumière. Cronos a également été envoyé dans le Tartare, mais il a été découpé au préalable.

La gigantomachie

À ce stade, Gaia se demande pourquoi ellefamille divinene peut pas simplement s'entendre.

Lorsque la guerre des Titans a été dite et terminée et que les Titans ont été enfermés dans l'abîme du Tartare, Gaia est restée mécontente. Elle était furieuse de la façon dont Zeus manipulait les Titans et ordonna aux Gigantes d'attaquer le mont Olympe pour lui prendre la tête.

Cette fois-ci, le coup a échoué : le présent Olympiens avaient mis leurs différends de côté pour un temps pour aborder un ( beaucoup ) plus gros problème.

De plus, ils avaient de leur côté le fils demi-dieu de Zeus, Héraclès, qui s'est avéré être le secret de leur succès. Comme le voulait le destin, les Gigantes pourraient seulement être vaincu par les premiers dieux résidant sur le mont Olympe si un mortel les a aidés.

Zeus avant-gardiste s'est rendu compte que le mortel en question pouvait totalement être son propre enfant, et demanda à Athéna d'invoquer Héraclès de la Terre aux Cieux pour l'aider dans leur bataille épique.

La naissance de Tyfon

Bouleversée par les Olympiens tuant les Géants, Gaia avait rendez-vous avec le Tartare et enfanta le père de tous les monstres, Typhon. Encore une fois, Zeus a facilement vaincu ce challenger envoyé par Gaia et l'a abattu jusqu'au Tartare avec son coup de foudre tout-puissant.

Après cela, Gaia prend du recul par rapport à l'ingérence dans les affaires des dieux régnants et prend le pas sur d'autres histoires de la mythologie grecque.

Comment Gaïa était-elle vénérée ?

En tant que l'un des premiers dieux à être largement vénéré, la première mention officielle de Gaia remonte à environ 700 avant notre ère, immédiatement après la L'âge des ténèbres grec et dans la foulée de l'âge archaïque (750-480 avant notre ère). On disait qu'elle accordait de nombreux cadeaux à ses disciples les plus fervents, et avait l'épithète de Gé Anesidora , ou Ge, donneur de cadeaux.

Le plus souvent, Gaïa était vénérée en relation avec Déméter plutôt que comme une divinité individuelle. Plus précisément, la Terre Mère a été incluse dans les rituels d'adoration du culte de Déméter qui lui étaient propres en tant que divinité chtonienne.

Par exemple, les sacrifices d'animaux pour rendre hommage à Gaïa se faisaient uniquement avec des animaux noirs. C'est parce que la couleur noire était liée à la Terre, donc les dieux grecs qui étaient considérés comme étant de nature chtonienne avaient un animal noir sacrifié en leur honneur les jours propices tandis que les animaux blancs étaient réservés aux dieux associés au ciel et aux cieux.

De plus, bien qu'il y ait peu de temples connus dédiés à Gaia en Grèce - apparemment, il y avait des temples individuels dans Sparte et à Delphes - elle avait une enceinte impressionnante qui lui était dédiée en plus de l'un des 7 merveilles du monde antique , la statue de Zeus Olympios à Athènes.

Quels sont les symboles de Gaïa ?

En tant que déesse de la Terre, il y a un tonne de symboles qui se rapportent à Gaïa. Elle est associée au sol lui-même, à une variété de flore et de faune et à un certain nombre de fruits alléchants. Plus particulièrement, elle a été connectée à une corne d'abondance en plein essor.

Affectueusement connue sous le nom de corne d'abondance, la corne d'abondance est le symbole de l'abondance. En tant que symbole de Gaïa, la corne d'abondance agit comme un complément à la déesse de la Terre. Cela fait référence à sa capacité illimitée à fournir à ses habitants - et à sa progéniture - tout ce dont ils pourraient avoir besoin et désirer.

Sur cette note, la corne d'abondance n'est pas du tout unique à Gaïa. C'est l'un des nombreux symboles de la déesse de la récolte, Déméter, le dieu de la richesse, Plutus, et le roi des enfers, Enfers .

De plus, la relation symbolique familière entre Gaïa et la Terre visuellement tel que nous le connaissons aujourd'hui (un globe) est une nouvelle adaptation. Surprendre! En fait, le récit le plus complet de la cosmologie grecque qui se trouve dans Hésiode Théogonie déclare que la Terre est un disque, entouré de tous côtés par la vaste mer.

Gaïa a-t-elle un équivalent romain ?

Dans le vaste Empire romain, Gaïa était assimilée à une autre déesse de la Terre par le, Terre mère , dont le nom se traduit littéralement par Terre Mère . Gaia et Terra Mater étaient toutes deux les matriarches de leurs panthéons respectifs, et il était largement admis que toute vie connue venait d'eux d'une manière ou d'une autre. De même, Gaia et Terra Mater étaient vénérées aux côtés de la principale déesse de la moisson de leur religion : pour les Romains, c'était Cérès pour les Grecs, c'était Déméter.

Aussi reconnu par le nom romain Terre Mère , cette déesse mère avait un temple important établi dans un quartier romain important connu sous le nom de Carinae. Le temple de Tellus a été officiellement établi en 268 avant notre ère par la volonté de la population romaine après sa fondation par le politicien et général extrêmement populaire, Publius Sempronius Sophus. Apparemment, Sempronius commandait une armée contre les Picentes - des peuples résidant dans une ancienne région du nord de l'Adriatique connue sous le nom de Picenes - lorsqu'un violent tremblement de terre a secoué le champ de bataille. Toujours un penseur rapide, Sempronius aurait fait le vœu à Tellus Mater d'ériger un temple en son honneur dans le but d'apaiser la déesse en colère.

Gaia dans les temps modernes

Le culte de Gaïa ne s'est pas arrêté avec les anciens Grecs. Cette centrale électrique d'une divinité a trouvé une maison dans les jours plus modernes, que ce soit par un homonyme ou par une vénération réelle.

Néopaganisme Culte de Gaïa

En tant que mouvement religieux, le néopaganisme est basé sur des récits historiques du paganisme. La plupart des pratiques sont pré-chrétiennes et polythéistes, bien qu'il n'y ait pas d'ensemble de croyances religieuses uniformes que les Néopaïens adoptent. C'est un mouvement diversifié, il est donc presque impossible de déterminer exactement comment Gaïa est vénérée aujourd'hui.

Généralement, il est admis que Gaïa est la Terre en tant qu'être vivant, ou est l'incarnation spirituelle de la Terre.

Que signifie Gaïa spirituellement ?

Spirituellement, Gaïa symbolise l'âme de la Terre et est l'incarnation du pouvoir maternel. En ce sens, elle est littéralement la vie elle-même. Plus qu'une mère, Gaïa est la totalité raison la vie est maintenue.

À cet égard, la croyance selon laquelle la Terre est une entité vivante a donné lieu au mouvement climatique moderne, où Gaïa est affectueusement appelée la Terre Mère par les militants du climat à travers le monde.

Où est Gaïa dans l'espace ?

Gaïa était le nom donné à un vaisseau spatial d'observation appartenant à l'Agence spatiale européenne (ESA). Il a été lancé en 2013 et devrait poursuivre ses opérations jusqu'en 2025. Actuellement, il orbite autour du Point de Lagrangien L2 .

La bataille des Thermopyles : 300 Spartiates contre le monde

La bataille des Thermopyles a eu lieu entre 300 Spartiates et l'Empire perse en 480 avant notre ère. Lisez la chronologie, les dates et les événements ici.

L'histoire des vélos

Du vélocipède au vélo électrique, le vélo a évolué pour étancher la soif d'aventure et de sport de l'humanité. Apprenez l'histoire de cet engin à deux roues.

Cronos : le roi des Titans

Père de Zeus et tyran mangeur de bébés, Cronos est un personnage clé de la mythologie grecque. Apprenez son rôle dans les nombreux mythes grecs célèbres connus aujourd'hui.

Bataille de la mer de Corail

La bataille de la mer de Corail a marqué le moment où la Seconde Guerre mondiale est véritablement devenue une guerre mondiale. Obtenez les dates complètes, la chronologie et la répartition des événements.

Dieux et déesses de la guerre antique : 8 dieux de la guerre du monde entier

Au cours des nombreuses guerres de l'humanité, les gens se tournent souvent vers les dieux de la guerre pour justifier les conflits et demander de l'aide. Découvrez les anciens dieux de la guerre du monde entier